La Prière de Sr Marie du Sacré Cœur Bernaud « Haut les cœurs ! » :

« Il est des heures où la vie ne serait pas supportable, où l’âme étoufferait sous les étreintes de la douleur, si elle ne pouvait pas s’élever plus haut, se réfugier dans les régions supérieures où règne une Paix que rien ne saurait troubler. A l’aide de ce « haut les cœurs ! », ne soyons jamais découragés, traversons joyeusement nos arides déserts, faisons face à toutes nos déceptions, à tous les tracas, à toutes les tribulations, le cœur en haut, montons au-dessus de tout ce qui s’agite sur la terre, de tout ce qui nous trouble, nous froisse, nous humilie et nous déconcerte. Le cœur en haut nous sentirons moins les piqures de la critique, les morsures de l’envie, les blessures de la calomnie, les soucis matériels du quotidien… Ne nous est-il jamais arrivé, ayant gravi une haute montagne au pied de laquelle s’agitent des cités grouillantes de vie, de nous trouver exalté, seul et paisible sur ce sommet ? Mille passions diverses s’agitent en bas sous notre regard, et cependant rien ne nous troublait ni ne nous émouvait parce que rien ne nous atteignait ! Il en est ainsi de notre âme dégagée de ses préoccupations terrestres lorsqu’elle s’élève dans le sein de Dieu pour s’y ressourcer et s’y reposer. Merveilleux secret qu’ont expérimenté tous les Saints ! Quand nous sommes harassés de fatigue, enfoncés dans les embarras, harcelés par nos devoirs en tous genres et des peines de toutes natures, allons nous reposer à la porte du ciel : haut les cœurs ! Notre cœur échappera un instant à tous ces tourments physiques et moraux, il respirera l’air pur de la liberté dans le Cœur de Jésus. Ainsi nous rendrons la vigueur à notre âme qui vaillamment soutiendra les bons combats, et nous poursuivrons notre chemin plus saintement ! »

Ainsi soit-il.

Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud (1825-1903)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*