PSAUME DU JOUR

Longue route vers le Père

Psaume 68

Ant: Que Dieu se lève, et ses ennemis se dispersent.

Quand Dieu est présent, le Malin s’enfuit devant lui;
il est comme une fumée chassée par le vent,
comme une cire fondue par le feu.

Refuser le Père, c’est refuser de vivre:
mais les gens qui l’accueillent sont heureux;

ils exultent et dansent de joie en pensant à lui.
Chantez-lui vos chansons d’amour,

préparez-lui une route dans les cœurs tristes:
son vrai nom, c’est  » Notre Père « ,
montrez votre joie aux gens qui l’ignorent.

Père des orphelins, protecteur des démunis,
tel est Dieu dans la richesse de son cœur.

Aux sans-abri, il envoie des gens qui les aiment;
les prisonniers, il les éduquent à la liberté.
Mais pour ceux qui le rejettent, il ne peut rien faire.

Jadis, Dieu a pris la tête de son Peuple
et l’a conduit à travers la solitude du désert.

Au Sinaï, la terre a tremblé,
la montagne fut enveloppée de nuages:
c’était le Dieu de Moïse, le Dieu d’Israël.

Pour eux, il a fait pleuvoir ses dons en abondance
pour les revigorer quand ils étaient épuisés.

Il leur a trouvé un pays où s’installer,
sensible aux pauvres, c’est lui qui les y a établis.

Ant. II Notre Dieu est un Dieu de délivrance,
au Seigneur, les issues de la mort.

Quand le Père décide d’un dessein,
des agents nombreux le propagent en annonçant:

 » Tous les opposants au Royaume sont en déroute !
Leurs trésors sont offerts en partage.  »

Ne restez pas cachés dans votre coin
alors qu’éclate les signes de victoire,

alors que le Sauveur fait échec au Malin
et que sa lumière éclate dans les ténèbres. »

Montagnes consacrées aux dieux
et fières de votre dédicace,

ne jalousez pas le calvaire choisi par le Sauveur:
c’est là qu’habitera toujours la famille du Père.

Les agents du Père couvrent le monde;
il se tient au milieu d’eux avec le Sauveur.

Il les mène à la victoire sur les serviteurs du malin
qui finissent par travailler à la Maison du Père.

Que le Père soit béni !
Jour après jour, il nous rend vainqueurs.

Notre Dieu, c’est le Dieu des victoires,
il domine même sur la mort.

De ses ennemis, Dieu rejoint le cœur;
il brise les plans de qui vit dans le crime.

Le Père dit au Sauveur:
 » Tu les ramèneras de leurs erreurs,
même s’ils se cachent au fond de la mer.

Ils réclameront ton sang
mais c’est ton sang qui les sauvera !

Ant. III Royaume de la terre, chantez au Seigneur

Père, nous suivons maintenant ton cortège,
le cortège des gens que le Sauveur a rejoints
et qui le suivent en chantant et en dansant.

Rassemblez-vous, bénissez votre Dieu;
aux sources de notre famille, il y a le Père !

Voici les plus pauvres qui ouvrent la marche;
il y a aussi les riches qui les suivent.

Ton Dieu t’a commandé:  » Sois fort ! »
Montre ton amour, Père, quand tu agis pour nous !

À ton cœur qui domine la famille,
on vit tes enfants t’apporter leurs présents.

Mets en échec le prince du mal,
la bande de ses serviteurs à travers les peuples;

qu’ils perdent confiance dans leurs biens matériels,
mets la division chez les gens qui aiment la guerre.

De partout arriveront des personnes généreuses;
elles viendront vers le Père, le cœur plein d’amour.

Tous les gens de la terre, chantez pour Dieu,
jouez pour le Sauveur,
lui qui est monté aux cieux, à la droite du Père.

Voici que sa Parole couvre l’univers:
rendez-vous disponibles à Dieu
pour que son amour enveloppe toute la famille.

Extraordinaire est Dieu dans son mystère;
c’est lui qui donne à son peuple la force d’aimer.
Béni soit Dieu, le Père et le Sauveur !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*